Basketball, stars individuelles, sport collectif

Le basketball est un sport d’équipe, on ne le dira jamais assez. Pourtant, lorsqu’on pense aux grands noms de la discipline, ce ne sont pas les noms d’équipes qui viennent systématiquement à l’esprit, mais plutôt le nom de grands athlètes qui ont fait la différence. On pense notamment à des prodiges comme Michael Jordan, Shaquille O’Neal, Lebron James et de nombreux autres. Et s’il est vrai qu’ils font tous parties d’équipes données et qu’ils ne pourraient pas progresser en marge de celles-ci, il y a un culte de la personnalité qui s’est créé autour de ces « stars ».

Des figures médiatiques

Les joueurs de haut niveau visent tous la victoire suprême lors d’une finale de la saison régulière de la NBA. Et pour ces joueurs, une telle victoire a encore plus de poids qu’une victoire aux Jeux Olympiques par exemple. Et pour cause, la victoire à la NBA donne droit à un statut et à un prestige inégalé. Interviews télévisées, reportages, émissions de télé-réalité, contrats publicitaires juteux, contrats de collaboration avec des marques de chaussures de sport et bien plus encore ! Une telle victoire est une véritable porte ouverte vers de nouveaux horizons et une fortune réelle. A condition, bien entendu, de savoir exploiter cette nouvelle célébrité.

Et c’est ce que font les stars de la NBA. Quels qu’ils soient, lorsqu’ils parviennent à se faire un nom au panthéon de la NBA, ils deviennent invariablement des célébrités réelles, dont l’influence va bien au-delà de la seule sphère du basketball. Mais, un tel prestige n’est-il pas un préjudice pour l’esprit d’équipe ?

Dans une certaine mesure, c’est le cas. Le joueur devenu star se doit de maintenir son image. Et cela revient parfois à assumer des rôles qui ne sont généralement pas délégués à des joueurs. Ainsi, au cours de l’histoire de la NBA, comme dans de nombreux autres sports, on a vu des joueurs de renom avoir plus d’autorité et de pouvoir que leurs coachs, et parfois que les dirigeants des clubs ou des équipes. Une situation qui n’est pas rassurante pour d’autres joueurs qui ont également pour ambition de se faire une place au soleil. En somme, il ne faut pas oublier que bien que le basketball soit un sport d’équipe, il reste un sport pratiqué par des personnes. Des personnes dont les ambitions, les objectifs et les priorités ne coïncident pas toujours avec celles de l’équipe dans son ensemble.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*