La NBA, ce qu’il faut comprendre

Le basketball est l’un des sports d’équipe les plus populaires au monde, et tout particulièrement en Amérique du Nord. Une popularité inégalée par les autres sports pratiqués dans les circuits scolaires, universitaires ou professionnels des Etats-Unis ou du Canada. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que le format de ligue qui y a été instauré a pu se construire une réputation considérable à l’intérieur du pays et au-delà de ses frontières. Presque tout le monde a déjà entendu parler de la NBA (National Basketball Association), mais encore faut-il comprendre comment fonctionne cette ligue qui suscite autant d’intérêt.

La NBA, une ligue symétrique

Il existe de nombreux formats de compétition pour le basketball à travers le monde. On peut parler des championnats ou des ligues qui se déroulent en France, en Espagne, en Chine, au Sénégal ou dans divers autres pays. Mais la NBA jouit d’un statut particulier. Etant généralement considéré comme le berceau du basket, en termes de talents professionnels, il va de soi que les ligues lancées aux Etats-Unis retiennent plus l’attention médiatique que les autres.

La NBA est une ligue symétrique en ce sens que chaque saison connaît la participation de 30 équipes. Une quinzaine dans l’Est et l’autre quinzaine dans l’Ouest du pays (Eastern and Western Conference). Ces équipes sont réparties en plusieurs divisions, selon leur rapprochement géographique. On dénombre 3 divisions dans l’Est et 3 divisions dans l’Ouest.

Tout au long de la saison, chacun des équipes devra jouer un total de 82 matchs. La moitié se déroulera à domicile et l’autre moitié à l’extérieur. Ainsi, chacun des équipes en rencontrera une autre « au moins » deux fois. Elles peuvent se rencontrer plus souvent si, pour des raisons exceptionnelles, le format doit être modifié en cours de saison. La saison régulière de la NBA démarre en fin octobre et se poursuit jusqu’à la mi-avril.

Les performances des équipes

Toute la saison durant, les équipes vont donc s’affronter. Certaines pourront parfois jouer des nuits consécutives, ce qui est susceptible d’impacter leur performance. Mais dans le même temps, elles pourront bénéficier de longues périodes de repos ou de moins de déplacements consécutifs.

Notons que les performances des équipes sont enregistrées en continu : victoires, points marqués, différentiels, fautes, sanctions, remplacements, etc. Tout est noté et compilé. Lorsque la fin de saison approche, les 8 meilleures équipes de chaque région (Ouest et Est) seront retenues pour participer aux fameux « NBA Playoffs ». Ces playoffs sont la grande messe du basketball américain. Les matchs qui s’y déroulent sont généralement très médiatisés, étant donné que les enjeux majeurs prêtent aux rencontres un caractère plus intense.

L’équipe à sortir gagnante du top 8 des NBA Playoffs sera donc déclarée gagnante pour la saison. Un titre qu’elle devra défendre lors de la saison suivante. Mais au-delà d’une simple reconnaissance, ce titre apporte des avantages considérables.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*